Une très belle idée, très poétique, consistant à faire “lire” une conversation en braille par une machine à musique, de celles dont on tourne la manivelle commme un petit orgue de barbarie, posée sur du bois pour une meilleure résonnance, bien-sûr…
Le résultat est vraiment très intéressant et ouvre les portes à des tonnes d’idées pour intégrer le braille dans la vie du quotidien, même pour les “voyants”.
Pourquoi ne pas imaginer l’apprentissage du braille par la musique, comme on apprend les notes au solfège, cela nous permettrait de communiquer grace à un autre langage avec beaucoup plus de gens et de musicaliser le langage.

C’est quand même plus poétique que le morse, non ?…

Source.