7 milliards.

Non, ce n’est pas le montant de la dette du Lichtenstein, mais bien le nombre d’individus que l’humanité va atteindre lundi prochain, le 31 octobre.
Je vous invite à aller voir ici non seulement à quel train l’humanité croît, mais également à quel rythme elle meurt, se nourrit, pollue, puise du pétrole, déforeste, se soigne, etc.

Comme vous pouvez le constater, les compteurs tournent très très vite et donnent un peu le vertige. Au début on sourit en se disant que c’est bien ficelé, et plus on consulte les compteurs, moins on trouve ça drôle et on ressent un petit frisson parce que c’est RÉEL…

Source.